Le fructose du sucre raffiné et des aliments transformés engraisse le foie

Entretien avec le Dr Lustig, auteur de Sucre l'amère vérité, où il explique pourquoi les quantités massives de sucre et d'aliments transformés que nous consommons chaque jour nous rendent non seulement plus gros, mais aussi plus malade.

Qu’est-ce qui a inspiré votre message d’alarme sur les dangers du sucre et des aliments transformés ?

En 2003, Juan, 6 ans, est entré dans ma clinique en Californie. Il pesait environ 50 kg et il était plus large que grand. J'ai demandé à sa mère ce qu'il mangeait et buvait et, entre autres choses, elle a dit qu'il consommait quotidiennement de nombreux verres de jus d'orange – ce qu'elle croyait sain. Mais quand vous buvez verre de jus d'orange après verre de jus d’orange, vous obtenez dans le corps une très grande quantité de sucre, sans fibres pour aider à limiter son absorption. Devoir expliquer à la mère de Juan que manger des fruits comme les oranges est bon mais boire des jus d’orange en grandes quantités est mauvais m'a fait réaliser qu’on avait besoin de quelqu’un pour dissiper les mythes alimentaires d'une manière simple que tout le monde comprend.

Environ 80% de tous les aliments emballés aux États-Unis (et dans la plupart des pays occidentaux) contiennent des sucres ajoutés. Le sucre est partout, est-il systématiquement mauvais ?

Le problème est le « sucre raffiné », c'est-à-dire les sirops de sucre (de maïs, invertis…) tout comme le sucre de table ordinaire, composé de glucose et de fructose, dénué de toute valeur nutritive. Les aliments transformés sont pleins de sucre raffiné et ont des effets néfastes : le fructose engraisse le foie, ce qui peut empêcher ce dernier d’utiliser correctement l'insuline (l’hormone chargée de réguler la quantité de sucre dans le sang). Cela peut mener à une résistance à l'insuline et au syndrome métabolique, augmentant ainsi le risque de diabète de type 2, de maladie cardiovasculaire et d'accident vasculaire cérébral.

Lire aussi : L’ultra-transformation des aliments est la première cause de mortalité dans les grandes villes

Quand avons-nous commencé à devenir dépendants aux aliments sucrés ?

Nous sommes biologiquement programmés pour aimer les bonbons – nos langues et nos cerveaux savent qu'aucune nourriture sur la planète ne peut être à la fois douce et toxique. C'était d’ailleurs un test pour nos ancêtres chasseurs-cueilleurs : si un aliment est sucré, il ne vous tue pas. C'est ironique parce que c'est exactement ce que le sucre nous fait maintenant.

Dans votre livre, vous dites que la croyance répandue selon laquelle « une calorie est une calorie » est l'un des facteurs déterminants de la crise de l'obésité actuelle. Pourquoi ?

Une calorie brûlée est une calorie brûlée, mais les calories ingérées n'ont pas toutes le même impact sur le corps. Différents aliments peuvent être utiles ou nuisibles selon leur composition et la quantité de fibres qu'ils contiennent. Considérez les graisses, par exemple. Toutes les graisses libèrent neuf calories d'énergie par gramme lorsqu'elles sont brûlées, mais les acides gras oméga-3 peuvent aider à réduire votre risque de maladie cardiaque, tandis que les gras trans peuvent mener à une maladie cardiaque et à une stéatose hépatique. Donc une calorie d'oméga-3 n'est pas égale à une calorie de gras trans. Il en va de même pour les protéines et les glucides.

Mais le plus gros problème n’est-il pas que nous mangeons plus de calories qu'il y a 30 ans ?

Pas exactement. Si vous regardez notre apport en graisses en pourcentage des calories totales, il est en fait diminué en raison de la croissance de la pandémie d'obésité, en grande partie parce qu'une grande partie de notre alimentation est de nos jours « pauvre en graisses ». Notre consommInherit: [Lato, sans-serif]ation de protéines est restée assez stable au fil du temps. Mais notre consommation de fructose a augmenté en raison de tous les aliments transformés que nous consommons. Lorsque nous mangeons beaucoup de sucre, la graisse du foie s'accumule et notre corps libère de l'insuline pour compenser. Les niveaux d'insuline plus élevés favorisent le stockage des graisses, ce qui peut entraîner l'obésité et une foule d'autres maladies potentiellement mortelles.

Pourquoi notre corps ne contrôle-t-il pas mieux l'appétit ?

Des études indiquent que lorsque nous produisons de l'insuline en excès à cause de nos alimentations riches en sucre, l'insuline empêche la leptine, une hormone qui aide à contrôler l'appétit, de dire à notre cerveau que nous avons consommé suffisamment d'énergie. Donc dans notre tête, nous pensons que nous avons faim bien après que nous soyons arrivés à satiété. Et nous ne voulons alors pas n'importe quelle nourriture – nous préférons les choses savoureuses qui sont riches en graisses et en sucre. C'est un cercle vicieux. La résistance à la leptine est ce qui maintient les gens obèses. La recherche suggère qu'il ne s'agit pas d'une carence en leptine, parce que les échantillons de sang révèlent que la plupart des personnes obèses en ont beaucoup. Le problème est que leur leptine ne fonctionne pas correctement - si c'était le cas, elles ne seraient pas obèses.

Le stress joue-t-il un rôle dans la prise alimentaire ?

Oui. Dieu sait si je mange lorsque je suis stressé ! Les chercheurs ne savent pas exactement pourquoi le cerveau devient fou pour une nourriture dense et riche en énergie lorsque nous sommes stressés, mais c'est le cas. Ainsi, plus vous êtes stressé, plus vous avez faim et plus vous mangez d'aliments riches en glucides, ce qui fait augmenter encore plus votre taux d'insuline. En même temps, les hormones libérées en réponse au stress dirigent le corps pour accumuler de la graisse viscérale, que vous finissez par stocker au pire endroit possible : le ventre.

Alors, quelle est la solution ?

La solution évidente consiste à consommer plus de fibres et moins de sucre, mais l'exercice physique est également important. Ce n'est pas seulement le meilleur antistress, c'est aussi quelque chose que chaque personne peut faire pour améliorer sa santé en général, même si la perte de poids ne vient pas immédiatement. Pour chaque molécule de sucre que vous absorbez, vous pouvez soit la brûler, ce qui n'exige pas que votre corps produise plus d'insuline, soit la stocker, auquel cas vous avez besoin d'insuline. La brûler est la meilleure option, et c'est exactement ce que permet l’activité physique.

Que devrions-nous manger ?

De la vraie nourriture ! C'est tout. Si votre aliment est sorti du sol, ou d'un animal qui a mangé ce qui est sorti du sol, vous pouvez le consommer. Mais si un humain a réalisé une transformation entre les deux, si quelque chose a été ajouté (généralement du sucre), ou quelque chose a été enlevé, (probablement des fibres et des vitamines et minéraux), prudence. La clé de la minceur et de la santé pour la plupart des gens est de réduire l'insuline. Pour ce faire, vous devez remettre des fibres dans votre assiette et réduire les glucides et les sucres raffinés. Si vous achetez de la nourriture portant une étiquette nutritionnelle, elle a subi des transformations. Et si n'importe quelle forme de sucre est l'un des trois premiers ingrédients de la liste, considérez ce produit comme un dessert. Quand j'étais enfant, nous avions droit à un dessert par semaine. Maintenant nous en avons un par repas, et il est presque toujours transformé. C'est le problème.

Sources et références

Praticiens en gestion de poids et en soins de la santé au naturel au Québec

Trouvez votre praticien et changez votre vie!

ELISABETH ROY

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


Granby

231 Saint-Charles Sud, local 1​, Qc, J2G 9M6

​DEC en réadaptation physique

Assistance en posturologie

Entraîneur privé

​BIANCA FAUCHER

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


Sherbrooke  

2691 rue des Dahlias​, QC, J1R 0C6 

Infirmière 

Naturopathe 

Conseillère santé avec les huiles essentielles

​JULIE MONGEAU

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Joliette

114, rue Ste-Louise, Saint-Jean-de-Matha (Qc) J0K 2S0

Suivi alimentaire 

​Instructeur de zumba 

​Gestion de poids

​MÉLANIE LABELLE

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Terrebonne

355 Montée des Pionniers suite 101 J6V N56

​Massothérapie  

​Conseillère en alimentation  

Soins esthétiques complets

​PASCAL DESLANDES

PRATICIEN EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Drummondville

900 boul. St-Joseph​, Qc, J2C 2C5

Entraîneur privé 

Coach export 

​FITNESS

 NATHALIE JACOB 

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


Farnham   

​957 rue Spoor, Qc, J2N 2M9

Entraîneur certifiée  

Praticienne énergétique  

Base PNL

​FANNY BRANCHAUD

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


Berthierville

​770 Notre-Dame, Qc, JOK 1A0 

Ste-Angèle-de-prémont 

2240 Paul Lemay, Qc, JOK 1R0 

Gestion de poids  

​Maintien du poids

Suivi alimentaire 

​PATRICIA N0EL 

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Joliette 

174 de Salaberry , Qc, J6E 4E7 

Entraînement en salle et extérieur 

​Gestion de poids

Conseillère en alimentation ​

​MARIKA BEAURIVAGE

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Victoriaville

1111 local 105, Boul Jutras Est, Qc,G6S 1C1

​Conseillère en Alimentation sportive   

​Gestion de poids

Consultation par vidéoconférence  

​JESSICA HARRISON

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Québec   

7560 Boulevard Henri-Bourassa, Québec, QC G1H 3E6

​Perte de poids  

​Drainage lymphatique

Les traitements pour la cellulite : Celluliflex  

​​

​JOANIE MARTIN 

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Saint-Jean-sur-Richelieu 

​70 rue Sénécal, bureau 300, Saint-Jean-sur-Richelieu, J2W 1P3

Gestion de poids  

​Suivi alimentaire

Stratégie alimentaire

​​MARTINE MACHABÉE

PRATICIEN EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​​Mascouche


​Gestion de poids  

​​Inflammation

Tout autre déséquilibre de santé  

​​Marylène Mercier

PRATICIEN EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​​Mirabel


​Gestion de poids  

​​Entraineur privé

​Stratégie alimentaire  

​Pascale gervais

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Beloeil  

341 rue Yves Sylvestre

Gestion de perte de poids  

Anatothérapie

Les traitements pour la cellulite : Celluliflex  

​​

MARIE-CLAUDE JUNEAU  

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


Alma  

​​721 chemin du Pont Taché nord, G8B 5B7

Gestion de poids  

​Naturopathie  

​Accompagnatrice aux jeûnes 

Click here to add a comment

Leave a comment: