Effacer la mémoire de la douleur

Les cellules nerveuses peuvent conserver une mémoire d’un traumatisme et continuer à provoquer de vives douleurs, même longtemps après la guérison de la blessure. Une étude récente suggère qu’il serait possible d’effacer cette mémoire et de parvenir ainsi à réduire certaines douleurs chroniques incapacitantes.

DOULEURS CHRONIQUES

Environ 20 % de la population canadienne est affectée par une douleur persistante qui perturbe les activités usuelles et diminue considérablement la qualité de vie. Ces douleurs chroniques touchent le plus souvent le système musculosquelettique (maux de dos, arthrite), mais peuvent aussi être causées par des nerfs endommagés suite à un traumatisme découlant de chirurgies, d’accidents graves ou de certaines maladies (diabète, AVC et cancer, entre autres). On parle alors de douleurs neuropathiques, c’est-à-dire de douleurs qui ont comme origine une atteinte du système nerveux, que ce soit au niveau des nerfs, de la moelle épinière ou encore du cerveau.

Les douleurs neuropathiques touchent souvent une grande région du corps, et sont généralement décrites comme étant brûlantes et/ou lancinantes avec des pics d’intensité qui peuvent ressembler à des coups de couteau ou à une décharge électrique. Les personnes atteintes deviennent hypersensibles à des contacts normalement non douloureux (le simple port de vêtements, par exemple) et continuent souvent à ressentir de grandes douleurs longtemps après la guérison de la blessure. Il s’agit donc d’un type de douleur chronique très éprouvante, extrêmement difficile à traiter efficacement et qui est associée à une détérioration majeure de la qualité de vie des personnes atteintes.

MÉMOIRE NEURONALE

La présence de douleurs vives, qui persistent longtemps après la guérison d’une lésion, suggère que le cerveau possède un mécanisme qui lui permet de se « souvenir » de la douleur. Le meilleur exemple de ce phénomène est certainement la douleur du membre fantôme : la très grande majorité des personnes qui sont amputées continuent de ressentir des douleurs parfois très vives, comme si le système nerveux avait conservé une mémoire du membre manquant et de la douleur qui provenait de cette région avant l’amputation.

Ce phénomène mystérieux est dû à la propriété des cellules nerveuses de se réorganiser et de modifier leur « description de tâche » pour s’adapter à certaines exigences particulières. Dans la vie de tous les jours, cette « plasticité neuronale » permet de stocker dans nos neurones de nouvelles informations essentielles à l’apprentissage de nouvelles aptitudes (par exemple, un élan de golf ou encore l’acquisition d’une langue seconde). Cependant, il semble que cette malléabilité des neurones soit beaucoup moins bénéfique lorsque le système nerveux fait face à des traumatismes douloureux : les cellules nerveuses conservent le souvenir de ce message pendant de longues périodes, ce qui mène à l’apparition de douleurs chroniques très handicapantes.

NEURONES AMNÉSIQUES

Des chercheurs de l’Université McGill sont récemment parvenus à identifier un mécanisme clé dans l’acquisition de cette mémoire de la douleur (1). Ils ont observé que l’application d’un stimulus douloureux provoquait une augmentation spectaculaire d’une protéine reconnue pour jouer un rôle important dans les processus de mémoire (la protéine Kinase M zéta). Plus important, les chercheurs ont découvert qu’en bloquant l’activité de cette protéine au niveau des neurones, ils pouvaient supprimer cette mémoire et réduire la douleur persistante et l’hypersensibilité au toucher.

Cette observation est très intéressante, car elle suggère une nouvelle approche dans notre combat contre les douleurs neuropathiques. À l’heure actuelle, ces douleurs sont généralement traitées à l’aide d’antidépresseurs tricycliques ou d’antiépileptiques, mais ces médicaments sont peu spécifiques, possèdent très souvent une efficacité partielle et génèrent certains effets secondaires indésirables. En ciblant de façon très spécifique une protéine impliquée dans le processus d’acquisition de la mémoire de la douleur, il serait donc possible de contourner ces limitations et d’améliorer le traitement de ces douleurs chroniques.

source: https://www.journaldemontreal.com/2012/06/10/effacer-la-memoire-de-la-douleur​/


Praticiens en gestion de poids et en soins de la santé au naturel au Québec

Trouvez votre praticien et changez votre vie!

ELISABETH ROY

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


Granby

231 Saint-Charles Sud, local 1​, Qc, J2G 9M6

​DEC en réadaptation physique

Assistance en posturologie

Entraîneur privé

​BIANCA FAUCHER

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


Sherbrooke  

2691 rue des Dahlias​, QC, J1R 0C6 

Infirmière 

Naturopathe 

Conseillère santé avec les huiles essentielles

​JULIE MONGEAU

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Joliette

114, rue Ste-Louise, Saint-Jean-de-Matha (Qc) J0K 2S0

Suivi alimentaire 

​Instructeur de zumba 

​Gestion de poids

​MÉLANIE LABELLE

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Terrebonne

355 Montée des Pionniers suite 101 J6V N56

​Massothérapie  

​Conseillère en alimentation  

Soins esthétiques complets

​PASCAL DESLANDES

PRATICIEN EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Drummondville

900 boul. St-Joseph​, Qc, J2C 2C5

Entraîneur privé 

Coach export 

​FITNESS

 NATHALIE JACOB 

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


Farnham   

​957 rue Spoor, Qc, J2N 2M9

Entraîneur certifiée  

Praticienne énergétique  

Base PNL

​FANNY BRANCHAUD

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


Berthierville

​770 Notre-Dame, Qc, JOK 1A0 

Ste-Angèle-de-prémont 

2240 Paul Lemay, Qc, JOK 1R0 

Gestion de poids  

​Maintien du poids

Suivi alimentaire 

​PATRICIA N0EL 

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Joliette 

174 de Salaberry , Qc, J6E 4E7 

Entraînement en salle et extérieur 

​Gestion de poids

Conseillère en alimentation ​

​PAUL ROUSSEAU

PRATICIEN EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Québec


​Gestion de poids  

​Entraineur certifié

Consultation par vidéo-conférence  

​MARIKA BEAURIVAGE

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Victoriaville

1111 local 105, Boul Jutras Est, Qc,G6S 1C1

​Conseillère en Alimentation sportive   

​Gestion de poids

Consultation par vidéoconférence  

​JESSICA HARRISON

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Québec   

7560 Boulevard Henri-Bourassa, Québec, QC G1H 3E6

​Perte de poids  

​Drainage lymphatique

Les traitements pour la cellulite : Celluliflex  

​​

​JOANIE MARTIN 

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Saint-Jean-sur-Richelieu 

​70 rue Sénécal, bureau 300, Saint-Jean-sur-Richelieu, J2W 1P3

Gestion de poids  

​Suivi alimentaire

Stratégie alimentaire

​​MARTINE MACHABÉE

PRATICIEN EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​​Mascouche


​Gestion de poids  

​​Inflammation

Tout autre déséquilibre de santé  

​​Marylène Mercier

PRATICIEN EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​​Mirabel


​Gestion de poids  

​​Entraineur privé

​Stratégie alimentaire  

​Pascale gervais

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


​Beloeil  

341 rue Yves Sylvestre

Gestion de perte de poids  

Anatothérapie

Les traitements pour la cellulite : Celluliflex  

​​

MARIE-CLAUDE JUNEAU  

PRATICIENNE EN GESTION DE POIDS ET EN
SOINS DE LA SANTÉ AU NATUREL


Alma  

​​721 chemin du Pont Taché nord, G8B 5B7

Gestion de poids  

​Naturopathie  

​Accompagnatrice aux jeûnes